3eme

Les élèves travaillent sur la thématiques: l'espace, l’œuvre et le spectateur

Les situations permettent aux élèves d'expérimenter et de
réaliser des productions en rapport avec l’espace. Ils sont
amenés à :
- Élaborer des travaux bidimensionnels suggérant un espace par
des moyens graphiques et picturaux ;
- Construire ou fabriquer des volumes en tirant parti des
qualités physiques et formelles : plein et vide, proportions,
lumières, matières, couleurs ;
- Utiliser les fonctions élémentaires des nouvelles technologies
pour concevoir un espace ;
- Produire in situ ;
- Exposer leurs travaux selon différentes modalités.

Elles permettent également de modifier des espaces pour en
travailler le sens. Les élèves sont amenés à :
- Expérimenter physiquement l’espace bâti ;
- S’emparer du rapport d’échelle et jouer avec les proportions ;
- Modifier les points de vue fixes et mobiles ;
- Transformer la perception d'un espace par modification de la
lumière, des couleurs, et intrusion d’effets visuels ou d’objets.

Elles permettent de découvrir et de s’approprier
l’environnement quotidien. Les élèves sont amenés à :
- Répertorier des modalités d’exposition : accrochage, mise en
scène, mise en espace ;
- Découvrir des pratiques artistiques contemporaines en relation
avec l’espace : in situ, installation, environnement, land art.

Elles permettent d’étudier des oeuvres et maîtriser des repères
historiques. Les élèves sont amenés à :
- Repérer des caractères qui permettent de distinguer la nature
des espaces;
- Etudier quelques oeuvres emblématiques de l’histoire des arts
et les situer dans leur chronologie ;
- Repérer, identifier la fonction des espaces bâtis, leur
dimension symbolique, esthétique, politique ;
- S’ouvrir sur les arts du spectacle vivant : théâtre, danse,
cirque.

http://media.education.gouv.fr/file/special_6/28/0/programme_arts_general_33280.pdf
SUJET 5
 
Titre
(proposition)
Dédale
Incitation
« Lieu dont le sens n’est nulle part ou bien circuit dont le centre est partout ou bien encore parcours dont le centre est défini par l’exacte place où le spectateur est annihilé, dévoré. Complexité des lignes qui se brisent, se tordent, se multiplient et se brouillent en bifurcations, embranchements tortueux : des lignes qui parfois s’enchevêtrent, se barrent, viennent se confondre.» 
Gilbert Lascault,
extrait de
l’« Aventure d’une horizontale ».
Question plastique posée ?
(problématique plastique)
Comment le temps et l'espace peuvent-ils être les principaux matériaux constitutifs de l'œuvre?
Consignes
Créez votre propre interprétation du labyrinthe !
Réaliser une planche du projet (esquisses, croquis, plan, matériaux utilisés) avant sa réalisation.
Vous présenterez l'ensemble à la classe.
Contraintes
(passages obligés)
Il pourra être suggéré par un dessin combinant texte et image (collage autorisé).
Il pourra être en volume partiel ou total.
Il sera grand ou petit.
Il sera surprenant et original.
Choix instruments, de matériaux, de supports, de postures, de modalité de travail.
libre
Choix plastiques: couleurs, matière, organisation des éléments...
libre
Critères d’évaluation
de la pratique
1-organisation des volumes dans un espace déterminé
2-savoir conduire un projet
3-complexité
4-qualités plastiques et investissement
Vocabulaire
spécifique
Dédale : (myth. Gr.) Architecte et sculpteur, constructeur du labyrinthe de Crète dans lequel fût enfermé le Minotaure. Il y fût emprisonné lui-même par ordre de Minos mais s’échappa avec son fils Icare en se faisant des ailes de plumes et de cire.


SUJET4

Titre
(proposition)
Point de vue fixe/mobile
Incitation
Des personnages s'échappent du tableau.
Question plastique posée ?
(problématique plastique)
Par quels moyens spécifiques peut-on passer de l'espace perçu à sa représentation bidimensionnelle ou tridimensionnelle, fixe ou mobile?
Comment l'expérience sensorielle du monde peut-elle être à l'origine d'une création artistique? (Guernica de Pablo PICASSO)
Consignes
Ton personnage dessiné investit l’espace réel de la classe : il est en trois dimensions. Il est entier mais quel que soit l’endroit d’où je le regarde, je ne vois son corps que partiellement.
Contraintes
(passages obligés)

Choix instruments, de matériaux, de supports, de postures, de modalité de travail.
Tout en carton, pas de scotch ni de colle; ciseaux
Choix plastiques: couleurs, matière, organisation des éléments...
- Le personnage doit tenir debout.
- On peut observer ton personnage selon plus de deux points de vue.
- accentue l’aspect désarticulé observé dans la peinture de Picasso.
Choix de procédures: les opérations plastiques pratiquées
    a)Chaque élève choisit un personnage.
  1. -le cheval
  2. -le taureau
  3. -la femme à l’enfant
  4. -le soldat
  5. -la colombe
  6. -la femme qui accourt au premier plan
  7. -la femme qui tombe


SUJET 3

Titre
(proposition)
Ambivalence
Incitation
Un visage se cache dans le paysage

Question plastique posée ?
(problématique plastique)
Comment dans une œuvre l'organisation des volumes et des masses peut-elle créer un espace spécifique?
Consignes
Répondez à l'incitation en réalisant une production bidimensionnelle qui met en avant le travail du modelé.
Feuille blanche A4
Crayons de couleurs, crayon HB